Vol d'un tableau de Magritte: le dossier est à l'information

RTBF
RTBF - © RTBF

Le dossier du vol du tableau "L'Olympia", commis jeudi, au Musée René Magritte, à Jette, a été mis à l'information, a indiqué vendredi le parquet de Bruxelles. Les portraits-robots des deux auteurs ont été diffusés par la police fédérale via les médias.

Un homme d'origine asiatique, âgé de 25 ans, a sonné jeudi matin, vers 10h00, à la porte du musée, situé rue Esseghem, puis est entré dans le bâtiment.

Le malfrat, qui s'exprimait en anglais, a exhibé à l'intérieur un pistolet et a laissé entrer un complice, âgé d'environ 30 ans, d'origine européenne ou nord-africaine. Ce dernier s'exprimait en français avec un léger accent.

Sous la menace de l'arme à feu, les visiteurs et les membres du personnel ont été invités à rejoindre une cour située à l'arrière de l'édifice, où ils ont été contraints de s'agenouiller et de mettre les mains sur la tête.

Les braqueurs ont alors emporté l'oeuvre de René Magritte, nommée "L'Olympia", une peinture à l'huile de 80 cm sur 60 qui était exposée dans une salle protégée par une porte vitrée fermée d'une hauteur d'1m60.

La valeur du tableau serait évaluée, selon la police, à 750 000 euros. Aucun coup de feu n'a été tiré et personne n'a été blessé. Les auteurs ont pris la fuite à pied avant d'embarquer dans une voiture.

Aucun juge d'instruction n'a été à ce stade saisi du dossier.

Le tableau volé fait l'objet d'un signalement international via Interpol.

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK