Batibouw: les nouvelles primes énergie et rénovation de la Région wallonne

Pour des travaux d'isolation, la prime est fixée à 0,10 € par kWh éventuellement multipliée par 2, 3, 4, 5 ou 6 selon les revenus
Pour des travaux d'isolation, la prime est fixée à 0,10 € par kWh éventuellement multipliée par 2, 3, 4, 5 ou 6 selon les revenus - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Alors que s’ouvre Batibouw, le gouvernement wallon annonce des primes plus importantes pour rénover les logements ou économiser l’énergie.

Plus facile

Désormais, un seul dossier de primes sera nécessaire pour rénover ou pour économiser l’énergie. Mais il s’agira d’investir dans le bon ordre! Plus question de changer les châssis si le toit est une passoire: Jean-Luc Crucke veut qu’un audit du bâtiment soit réalisé pour prioriser les travaux. Pour obtenir les primes, il faudra suivre l’ordre établi par l’auditeur.

Combien

Les subsides seront inversement proportionnels à vos revenus. La prime de base peut être multipliée par 2, 3, 4, 5 ou 6 selon que vos rentrées sont inférieures à 23.000€ ou dépassent 97.700€.

Ces primes ont d’ailleurs été gonflées. La base (multipliable en fonction de revenu) est par exemple fixée à 250€ pour un poêle biomasse, 500€ pour une ventilation simple, 1000€ pour une VMC double flux ou pour une pompe à chaleur chauffage…

A noter également qu’un propriétaire qui loue un logement en respectant la grille indicative des loyers pourra aussi avoir accès à ces primes.

Des primes aussi pour les plus riches

L’opposition épingle pourtant 2 soucis: elle regrette l’obligation de passer par un auditeur privé. Il facturera des services qui ne seront qu’en partie remboursés. Et surtout elle dénonce le fait que les 20% de ménages wallons les plus aisés, ceux dont les revenus dépassent 97.700€, pourront aussi recevoir des primes. On aurait mieux fait, indique Pierre-Yves Dermagne, de réserver cet argent aux ménages les plus fragiles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK