Vlaams Belang contre la coalition Vivaldi : des milliers de manifestants rassemblés à Bruxelles

A 10 heures ce dimanche matin, plusieurs milliers de militants et sympathisants des nationalistes flamands sont venus en voiture des quatre coins de la Flandre et se sont rassemblés sur le Parking C du Heysel. Une démonstration de force du Vlaams Belang qui a appelé à ce rassemblement pour s’opposer à la formation d’une coalition fédérale Vivaldi.

"En plus des électeurs du Vlaams Belang, il y a beaucoup d’autres flamands qui sont venus aujourd’hui. C’est la force de cette manifestation. J’espère que ce gouvernement va se réveiller parce que ce qu’il se passe en ce moment, ce n’est pas notre gouvernement" déclare un manifestant. "Ce n’est pas un gouvernement démocratique, c’est une dictature" dit une sympathisante des nationalistes flamands.

Au total, 4500 personnes étaient présentes selon la police. 5000 selon le parti. 

Au vu de la crise sanitaire, les participants étaient invités à rester dans leur voiture pour écouter les discours des ténors du Vlaams Belang. Une mesure qui n'a pas vraiment été respectée. Beaucoup de gens sont sortis de leur voiture, portant généralement un masque.

C’est la commune de Grimbergen, située en Brabant Flamand qui a autorisé cette manifestation. Le tout, encadré par la police de Bruxelles.

Avec cette manifestation, le Vlaams Belang entend mettre la pression sur les négociateurs fédéraux.   

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK