Visites domiciliaires: pour David Clarinval, "il y a une méconnaissance du dossier par Christine Defraigne"

Pour David Clarinval, "il y a une méconnaissance du dossier par Christine Defraigne"
Pour David Clarinval, "il y a une méconnaissance du dossier par Christine Defraigne" - © DIRK WAEM - BELGA

David Clarinval, chef de groupe MR à la Chambre, ne cautionne pas le vote lundi du groupe MR au conseil communal de Liège concernant le vote de motion contre les visites domiciliaires.

Pour lui, "il y a une méconnaissance du dossier par Christine Defraigne." Elle aurait été "piégée par l'opposition."

"La position qui a été adoptée au conseil communal de Liège n'est pas celle du MR national ni celle du groupe à la Chambre. Le MR national et le groupe à la Chambre connaissent les garanties inscrites dans le projet de loi, en particulier le rôle confié au juge d'instruction, pour ne pas tomber dans la caricature qui est faite pas une série de personnes. Je regrette que le MR de Liège n'ait pas suivi le positionnement du MR national", a déclaré M. Clarinval.

 

>> A lire aussi: Pour le MR, "il n'est pas question de criminaliser la solidarité humanitaire"

Rappel des faits :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK