Visas humanitaires: la N-VA s'attaque à Maggie De Block

Visas humanitaires: la N-VA s'attaque à Maggie De Block
Visas humanitaires: la N-VA s'attaque à Maggie De Block - © THIERRY ROGE - BELGA

La N-VA reproche à la ministre Maggie De Block de délivrer des visas humanitaires à des enfants de djihadistes : "M. Francken est sous le feu des critiques pour avoir délivré des visas sauvant des centaines de chrétiens menacés par l'EI. Maintenant, nous faisons venir des enfants de l'EI grâce à des visas. Quelle farce." Du côté du cabinet de la ministre on confirme que deux permis de séjour ont effectivement été attribués à des enfants dont les parents ont combattu en Syrie.

L'identité des deux fillettes nous a été confirmée par l'Office des étrangers. Il est bien question des deux petites filles de 4 ans et 2 ans dont la Justice belge réclame le retour. Leur parents ont rejoint les rangs de l'Etat islamique en 2013. Elles sont nées sur place. Entre-temps la mère a fui la Syrie, avec ses deux filles. Elle a alors été emprisonnée en Turquie, laissant les deux fillettes dans une situation compliquée. 

Fin décembre, l'Etat belge a été condamné à fournir à ces enfants les document nécessaires à leur rapatriement : un permis de séjour devait être délivré dans le mois sous peine d'astreinte. En d'autres termes, en accordant ces deux visas aux fillettes, la ministre Maggie De Block a simplement appliqué la décision de justice. Le gouvernement belge a décidé de ne pas faire appel du jugement. Les instructions ont donc été données à l'ambassade belge à Ankara de délivrer les documents. Le retour des fillettes en Belgique ne devrait plus tarder. Pour Maggie De Block, il est "désolant que des enfants servent de prétexte aux jeux politiques"

 

Archives: Journal télévisé 13/01/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK