Visa à une famille d'Alep: "Plusieurs décisions de justice bafouées par un pouvoir public"

Visa à une famille d'Alep: "Plusieurs décisions de justice bafouées par un pouvoir public"
Visa à une famille d'Alep: "Plusieurs décisions de justice bafouées par un pouvoir public" - © Tous droits réservés

Theo Francken (N-VA) réticent à respecter la décision de la cour d'appel de Bruxelles l'obligeant à délivrer les visas demandés par une famille syrienne d'Alep? L'avocat belge de la famille, Thomas Mitevoy, a tenu à souligner que la décision rendue ne fait que confirmer le jugement du 20 octobre dernier. Celle-ci stipulait que la famille était en droit de recevoir les précieux sésames dans les plus brefs délais au vu de la situation. 

Cet arrêt n'est d'ailleurs que le dernier d'une longue série, puisque c'est la cinquième fois que la justice donne raison à cette famille syrienne. Pour l'avocat, la décision se doit donc d'être exécutée étant donné qu'aucun motif valable existe pour ne pas délivrer les visas. "On commence à avoir difficile à comprendre que plusieurs décisions de justice soient bafouées, ne soient pas respectées par un pouvoir public. C'est très inquiétant, très interpellant. Il est très simple de délivrer ces visas étant donné la situation de guerre."

La cour d'appel de Bruxelles a d'ailleurs rappelé dans son arrêt que le refus d’exécuter cette décision de justice cause un préjudice exceptionnellement grave à cette famille syrienne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK