Viaduc Herrmann-Debroux: "Lundi, le nombre de navetteurs concernés sera considérable"

Carlo Di Antonio, ministre wallon de la Mobilité et des Transports.
Carlo Di Antonio, ministre wallon de la Mobilité et des Transports. - © JOHN THYS - BELGA

Le renforcement des parkings aux abords des gares wallonnes avec une fréquence de trains augmentée est la piste étudiée en priorité pour pallier la fermeture du viaduc Herrmann-Debroux à Auderghem, a indiqué samedi Carlo Di Antonio, ministre wallon de la Mobilité et des Transports, qui travaille en collaboration avec les ministres bruxellois Pascal Smet et fédéral François Bellot. La seconde piste, en cours d'élaboration, est l'identification de parkings pour des départs de navettes TEC, voire privées, et de covoiturages.

Le ministre wallon de la Mobilité a proposé de solliciter en soutien le SPW Mobilité (Service Public de Wallonie) sur le plan technique et pour la signalisation. Les parkings et les gares sur le trajet de la E411 sont en train d'être répertoriés.

Prendre le train plutôt que la voiture

"Lundi, le nombre de navetteurs wallons concernés sera considérable", anticipe Carlo Di Antonio. "L'accord avec François Bellot est d'utiliser les trains en priorité. Des navettes pourraient aussi rabattre vers des gares. C'est l'occasion pour nous de promouvoir la bonne habitude de prendre le train plutôt que la voiture."

La SNCB va d'ailleurs ouvrir dès lundi le nouveau parking de 2200 places situé à proximité de la gare de Louvain-la-Neuve, a indiqué samedi le cabinet du ministre de tutelle François Bellot. L'accès à celui-ci sera gratuit toute la semaine prochaine et la compagnie ferroviaire va affréter un train supplémentaire en heure de pointe matinale sur l'axe Louvain-La-Neuve-Bruxelles-Schuman.

"Avec la grève de mardi, tout ce qu'on va mettre en place pour lundi risque d'être suspendu mardi, sauf à considérer qu'une priorité d'affectation des services soit mise en place sur ces lignes-là", remarque Carlo Di Antonio.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK