Verts, socialistes flamands et UF demandent un projet durable de Ring

Verts, socialistes flamands et UF demandent un projet durable de Ring
Verts, socialistes flamands et UF demandent un projet durable de Ring - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Les écologistes et socialistes flamands ont associé l'Union des Francophones (UF) à la signature d'une motion relative au Ring de Bruxelles qui sera déposée au parlement flamand. Le texte demande que cette infrastructure routière fasse l'objet d'une politique durable, associant les différents échelons de pouvoir concernés.

A quelques jours de l'ouverture du Salon de l'Auto, les signataires rappellent la congestion qui étrangle tous les jours le Ring de Bruxelles situé en majeure partie sur le territoire de la Région flamande. La situation pourrait encore se dégrader puisque plusieurs projets immobiliers se dessinent au Nord de Bruxelles, indépendamment les uns des autres: stade national sur le parking C du Heyzel, Neo, Dockx Bruxel et Uplace.

"Cette politique sans vision crée l'enfer sur les routes et a un impact énorme aussi bien sur la vie des habitants de la périphérie que sur celle de dizaines de milliers d'automobilistes qui prennent tous les jours leur voiture pour se rendre à Bruxelles", indiquent les signataires Katia Segers (sp.a), An Moerenhout (Groen) et Christian Van Eyken (UF).

Le texte réclame certaines mesures à court terme ou à plus long terme comme la réduction de la vitesse maximale autorisée, la finalisation du RER ou l'aménagement des trois nouvelles lignes de tram autour de la capitale qui ont été annoncées.

Fait peu courant au parlement flamand: l'UF, parti qui représente les francophones en Brabant flamand, a co-signé la motion. "Les visions sont les mêmes et, pour l'opposition, il s'agit d'un problème de mobilité qui concerne tout le monde, Flamands et francophones", a-t-on expliqué au groupe sp.a.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK