Vers une rénovation totale de l'aéroport militaire de Melsbroek

Vers une rénovation totale de l’aéroport militaire de Melsbroek
Vers une rénovation totale de l’aéroport militaire de Melsbroek - © POOL DIDIER LEBRUN - BELGA

Le gouvernement a donné vendredi son feu vert à la rénovation "totale" de l’aéroport militaire de Melsbroek, qui se verra doté de nouvelles installations, dont un terminal pour les passagers et le fret, complétant le vaste hangar destiné à accueillir les avions de transport Airbus A400M en construction et le futur simulateur de vol, a annoncé le ministère de la Défense.

Ces importants travaux doivent remodeler l’aéroport militaire et l’adapter "à recevoir tous les appareils", y compris les huit A400M Atlas commandés (un pour le Luxembourg et sept pour la Belgique pour remplacer les C-130 vieillissants) et les avions de transport et ravitailleurs A330, un programme multinational auquel participe la Belgique, a expliqué la Défense dans un communiqué.

Les militaires estiment que l’infrastructure actuelle de Melsbroek n’est pas adaptée à l’exploitation de la nouvelle flotte d’avions de transport. Les hangars existants datent de 1950, ils sont en mauvais état et trop petits pour accueillir celle-ci.

C’est pourquoi la Défense procédera à une reconversion complète de l’aéroport militaire via un contrat de "Design, Build and Maintain" (conception, construction et maintenance) pour une plate-forme d’aéronef pourvue de l’espace indispensable pour toute opération nécessaire autour et à bord des appareils, un bâtiment administratif pour les services de l’aéroport militaire, un terminal passager et cargo, l’intégration des installations de restauration pour le personnel ainsi que la modernisation et l’adaptation du réseau d’égouttage.

"Grâce à la reconversion et à la rénovation des installations de BruMil, l’aéroport militaire deviendra un lieu de travail moderne pour le personnel avec toutes les installations et le confort nécessaires, répondant aux normes techniques et écologiques. Les travaux seront réalisés par phases pour assurer le fonctionnement et la sécurité de l’aéroport", a souligné la Défense.

Le montant estimé des travaux n’a pas été révélé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK