Vers une pénurie de sel d'épandage ?

RTBF
RTBF - © RTBF

Sur les routes, la prudence reste de mise en raison des risques de verglas, même si les épandages ont eu lieu. Les routes ont été salées copieusement ces derniers jours.

Les stocks de sel fondent à vue d'oeil, surtout dans les hangars communaux. En Wallonie et à Bruxelles, les communes ont bien passé commande auprès du fournisseur mais les livraisons se font attendre. Esco Benelux, leader européen sur le marché du sel, privilégie les administrations régionales qui ont en charge les grandes infrastructures autoroutières. Les petites routes risquent donc bien d'être très glissantes dans les jours à venir.

Le fournisseur justifie ce choix par le fait que la société est elle aussi proche de la rupture de stock. Il explique que l'enneigement de ces derniers jours est tout à fait exceptionnel.

La solution pour les communes est bien que les Régions wallonne et bruxelloise partagent leur sel avec elles. Chez Bruxelles-mobilité, on se dit prêt à dépanner les communes en rupture de stock. Ce sera bientôt le cas de Schaerbeek.

En revanche du côté wallon, on estime que c'est impossible.

Plus de sel pour les particuliers

En tant que particulier, il est aussi difficile d'encore trouver un sac de sel dans les magasins. Chez Brico, par exemple, on est en rupture de stock depuis plusieurs jours. Et l'on ignore quand les fournisseurs seront à nouveau en mesure d'approvisionner les magasins en sacs de sel. La quantité de neige tombée ces derniers jours est en cause. Mais également, les fournisseurs seraient obligés d'approvisionner en premier lieu les pouvoirs publics.

 

N. Servais et P. Carlot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK