Covid Safe Ticket dans les restos en Wallonie? Le MR est pour

La Région wallonne va-t-elle suivre le chemin emprunté par la Région bruxelloise et instaurer l’usage du Covid Safe Ticket, notamment pour l’accès aux établissements de l’Horeca et à d'autres lieux clos? Plusieurs voix se sont fait entendre dans les partis politiques pour aller dans ce sens. Interrogé, le Ministre-président wallon, Elio Di Rupo parle d’une possibilité. En tout cas, la question sera tranchée jeudi au Gouvernement wallon.  Du côté du vice-président wallon, Willy Borsus (MR), on est pour. 

"J’en discute demain au Gouvernement", c’est la réponse prudente donnée par Elio Di Rupo, le Ministre-président wallon interrogé ce mercredi matin lors d’un déplacement en province de Liège. Le Covid Safe Ticket sera-t-il nécessaire en Wallonie pour pénétrer, par exemple, dans les restaurants ou encore les cinémas, les salles de fitness, comme c’est le cas à Bruxelles ? Si oui, sera-ce partout en Wallonie ou seulement dans les communes ou les provinces où le taux de vaccination est plus bas et la situation sanitaire plus préoccupante ? "Je ne crois pas que ce soit au cas par cas, mais il est possible qu’on décide globalement, mais on pourrait aussi décider d’une manière différente d’une province à l’autre", a déclaré Elio Di Rupo. "Mais en tout cas, nous verrons demain", a-t-il poursuivi.

Des ministres wallons en faveur du Covid Safe Ticket en Wallonie

Plus tôt dans la matinée, la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale (PS) s’était sans ambiguïté exprimée mercredi en faveur de l’instauration du Covid Safe Ticket (pass sanitaire) au sud du pays. "Oui, clairement oui", avait-elle répondu au micro de Bel RTL.

Du côté du MR, le ministre wallon Willy Borsus s’est aussi exprimé en faveur de l’instauration du Covid Safe Ticket au sud du pays. "Tenant compte de tous les chiffres de l’épidémie, du plafonnement, malgré tous les efforts, de la vaccination, notre position est effectivement d’élargir l’utilisation du Covid Safe Ticket et, par ailleurs, de plaider pour le maintien du port du masque dans les lieux fermés, les lieux clos", a déclaré Willy Borsus au micro de la RTBF.

Elio Di Rupo s’est aussi prononcé en faveur du maintien du port du masque à l’intérieur. "Je crois qu’à l’intérieur, quand il y a des vaccinés et des non-vaccinés, il faut porter le masque. Le masque reste un des gestes barrière importants", a estimé Elio Di Rupo, rappelant que dans certaines communes, les taux de vaccination sont encore faibles, "en particulier, mais pas uniquement, dans la province de Liège".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK