Vers le CNS : pour Georges Gilkinet, "les modalités de l'interdiction des voyages non-essentiels encore à définir"

Le vice-premier ministre Georges Gilkinet, le 20 novembre 2020 à Bruxelles
Le vice-premier ministre Georges Gilkinet, le 20 novembre 2020 à Bruxelles - © POOL JOHANNA GERON - BELGA

"Il était clair depuis le début de la semaine" que la Belgique se dirigeait vers une interdiction des voyages non-essentiels à l'étranger, mais les modalités de la mesure doivent encore être discutées, a indiqué le vice-Premier ministre Georges Gilkinet (Ecolo) à son arrivée au siège du gouvernement vendredi matin.


A lire aussi Comité de concertation ce vendredi : à quoi s’attendre ?


"J'ai encore eu des contacts avec des collègues allemands et luxembourgeois (jeudi) et tout le monde en Europe va dans le même sens à ce sujet", a assuré Georges Gilkinet.

Il est "difficile de définir ce qu'est un voyage non-essentiel, mais il doit être clair pour tout le monde que ce ne sera pas le moment de faire du tourisme lors des prochaines vacances de Carnaval", a ajouté le ministre.

Les vice-premiers sont réunis vendredi matin pour un kern, qui sera suivi d'un conseil des ministres à midi et enfin d'un Comité de concertation qui débutera à 14h00.


A lire aussiVers le comité de concertation : Elio Di Rupo annonce plaider pour une réouverture des salons de coiffure pour la mi-février


 

Reportage dans notre JT du 21 janvier :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK