Van den Brande vise le "top" du Conseil de l'Europe

Sa candidature a été officiellement soumise par la Belgique - en toute discrétion - du temps d'Yves Leterme et il bénéficie de solides appuis politiques au sein de l'assemblée parlementaire du conseil, qui élit le secrétaire général de l'organisation. Il est actuellement chef du groupe conservateur PPE/DC et la règle de l'alternance généralement appliquée dans la désignation du secrétaire général voudrait que le prochain responsable de l'organisation soit issu de ce groupe.

Seul problème, son "hostilité furieuse" et apparemment méconnue au sein de l'institution, à la ratification par la Belgique de la convention-cadre de ce même conseil de l'Europe pour la protections des minorités, un texte dont il juge, à l'instar d'autres responsables politiques flamands, qu'il accorderait trop de droits aux francophones.

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK