Uplace: Louvain en appel auprès du Conseil du contentieux urbanistique

La Ville de Louvain va interjeter appel la semaine prochaine auprès du Conseil flamand du contentieux urbanistique contre le nouveau permis d'urbanisme octroyé pour le centre commercial Uplace à Machelen.

Dans le même dossier, la cité estudiantine a encore une procédure en cours devant le Conseil d'État concernant le Plan d'aménagement du territoire (GRUP). "Aucune date n'a encore été fixée pour le traitement de cette procédure", a indiqué l'échevin louvaniste de l'Aménagement du territoire, Carl Devlies (CD&V).

L'appel auprès du Conseil du contentieux urbanistique n'est pas suspensif. "Mais nous pouvons demander en plus la suspension du permis de bâtir. De cette manière, nous pouvons empêcher le début des travaux."

Le maître d'œuvre prend de toute façon un risque, selon M. Devlies. "Le GRUP constitue la base juridique du permis de construire. Il est contesté auprès du Conseil d'État par plusieurs parties: les Villes de Louvain, Malines et Vilvorde et les riverains. Si le GRUP est cassé, le permis de construire est illégal."

"L'octroi d'un nouveau permis d'urbanisme à Uplace fausse la concurrence vis-à-vis de cités environnantes comme Louvain, Malines et Vilvorde", poursuit-il. "Tout le dossier de ce centre de loisirs va à l'encontre de la politique du gouvernement flamand de promouvoir les petits commerçants dans les villes."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK