« Une perte inestimable et une époque qui s’en va »: les réactions au décès de Jean-Pierre Grafé

Les hommages à Jean-Pierre Grafé son nombreux sur les réseaux sociaux
Les hommages à Jean-Pierre Grafé son nombreux sur les réseaux sociaux - © BELGA

Jean-Pierre Grafé, homme politique liégeois et ex-ministre fédéral et régional, s’est éteint ce jeudi. Ancien mandataire PSC (cdH), il a siégé durant plus de 50 ans dans le conseil communal liégeois. Suite à l’annonce de son décès, les personnalités politiques de Belgique sont nombreuses à réagir au décès de ce ténor politique qui avait mis un terme à sa carrière en 2012.

Dans les rangs du cdH, la famille politique du natif de Liège, les messages sont nombreux et vont tous dans le même sens. L’actuel président du parti, Maxime Prévot évoque une « immense tristesse ». Il salue aussi « un homme d’une grande intelligence et compétence », pourvu d’une « capacité d’action et un réseau de contacts de premier plan ».

Parmi les personnalités chrétiennes-démocrates, on ne tarit pas d’éloge pour saluer la vie et la carrière de Jean-Pierre Grafé. Céline Fremault évoque « quelqu’un de chaleureux et toujours prompt à encourager la jeune génération ». La liégeoise Alda Greoli rend hommage à « quelqu’un qui s’est battu toute sa vie » pour la région de Liège. Tandis que Benoît Lutgen, le prédécesseur de Maxime Prévot à la présidence du parti parle d’un « grand bâtisseur » wallon.

Au-delà de sa famille politique

Mais les hommages vont au-delà du cdH. Libéraux et socialistes, saluent également une carrière positive pour le pays comme pour la ville de Liège. Le bourgmestre de la Cité ardente, Willy Demeyer (PS), se souvient de « l’infatigable défenseur de Liège » qu’était Jean-Pierre Grafé. Il confie aussi que les Liégeois doivent beaucoup à ce ténor politique.

Le président du PS, Elio Di Rupo, parle d’un « ami ». « Il a consacré sa vie à l’intérêt général », estime-t-il. Du côté de Seraing, Frédéric Daerden, élu PS lui aussi, n’est pas avare d’éloges. « Une perte inestimable et une époque qui s’en va », écrit-il sur Twitter.

Du côté du MR, le Premier ministre, Charles Michel, loue les « convictions fortes » de Jean-Pierre Grafé. Quant à son collègue liégeois au gouvernement fédéral, Daniel Bacquelaine, il parle d’un « grand liégeois ».

Portrait de Jean-Pierre Grafé dans notre journal télévisé:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK