Une nouvelle réglementation pour le télétravail entrera en vigueur le 1er janvier

Le gouvernement wallon a approuvé en première lecture un arrêté qui développe le télétravail dans l’administration wallonne, a annoncé jeudi la ministre de la Fonction publique, Valérie De Bue.

La nouvelle réglementation entrera en vigueur le 1er janvier. Elle permettra aux agents de la fonction publique, sur base volontaire, de bénéficier d’une organisation plus souple du télétravail et inscrit l’administration dans les nouveaux modes de travail de l’après crise de la Covid.


►►► À lire aussi : Télétravail : les entreprises s’adaptent et s’organisent pour l’avenir


 

Le télétravail sera augmenté à dix jours maximum par cycle de quatre semaines pour un travailleur à temps plein et au prorata s’il travaille à temps partiel et à 8 jours maximum par cycle de quatre semaines pour les encadrants.

Si la fixation des jours précis de télétravail est laissée à l’accord de l’agent et de son supérieur hiérarchique, un jour au moins de présence obligatoire au bureau par semaine sera d’application. Le télétravail pourra s’effectuer par jours entiers mais aussi par demi-jours.

En cas de reprise du travail après un accident ou une maladie, de handicap et de grossesse "à risques", une fréquence plus importante de télétravail pourra être effectuée.

L’indemnité forfaitaire de télétravail reste fixée à 35 euros par mois.

 

Déconfinement et télétravail: JT 11/05/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK