Une nouvelle loi sur les essais cliniques de médicaments à usage humain

Un laboratoire d'essais cliniques
Un laboratoire d'essais cliniques - © DAMIEN MEYER - AFP

La Chambre a adopté jeudi à une large majorité un projet de loi sur les essais cliniques des médicaments à usage humain, annonce vendredi l'Association générale de l'industrie du médicament (Pharma.be). "La réglementation permettant de lancer des études sera nettement simplifiée, de sorte que notre pays pourra maintenir, voire même renforcer, son image de pôle d'attraction européen des études cliniques", se réjouit Pharma.be dans un communiqué.

"Avec ce projet de loi important sur les essais cliniques, nous anticipons une directive européenne", a rappelé la ministre de la Santé Maggie De Block jeudi devant les députés. "Il s'agit (de la création) d'un point de contact unique pour les firmes pharmaceutiques qui souhaitent initier un essai clinique en Belgique."

Une procédure d'à peine 15 jours

"La loi assurera une évaluation rapide, coordonnée et simple des demandes d'études", selon Catherine Rutten, CEO de pharma.be. "Avec une procédure d'à peine 15 jours, nous restons le leader européen en la matière. Un Collège national sera créé en vue d'une évaluation harmonisée des nouvelles demandes d'études. Il veillera également au respect des procédures de garantie de la qualité, dans l'intérêt des patients."

Selon l'association, la Belgique occupe la 2e place européenne du nombre d'études cliniques par nombre d'habitants. Ainsi, 507 nouvelles études cliniques ont été démarrées en 2016 et 1399 études de médicaments ont été menées en Belgique l'année passée.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir