Une démission de Jacqueline Galant? "Ce serait scandaleux!", dit Louis Michel

Invité de L'Acteur en Direct ce mardi matin, Louis Michel s'est alarmé de la situation au Burundi mais il a également donné sa vision sur l'affaire Galant. 

Pour lui, la ministre de la Mobilité (MR) "n'a fait que ce que tous les prédécesseurs ont fait et elle n'a fait que ce que son administration a régulièrement fait"

Même s'il reconnaît qu'elle a fait une erreur administrative, "ça je peux en convenir", il refuse "que l'on puisse remettre en cause sa bonne foi ou son intégrité".

Elle a dit la vérité qu'elle pouvait dire

Selon lui, "il faut quand même garder un peu les pieds sur terre". "Sa bonne foi n'est absolument pas remise en cause". "Elle (Jacqueline Galant, ndlr) a donné les informations qu'elle avait au moment où elle les a données"

Et quand on lui fait remarquer que Jacqueline Galant a menti devant parlement, il répond que c'est une question "d’appréciation". "Je pense qu'elle a dit la vérité qu'elle pouvait dire", va-t-il même jusqu'à affirmer. 

La stratégie de l'opposition va être de tirer sur des individus de manière à affaiblir l'attelage

Louis Michel parle d'"un emballement" de type "politicien". Pour lui, Jacqueline Galant est personnellement visée. Or, "il faut bien que quelqu'un fasse le travail", ce sont des "compétences à haut risque", dit-il. 

"La stratégie de l'opposition va être de tirer sur des individus de manière à affaiblir l'attelage", poursuit-il. 

Quand on lui demande si Jacqueline Galant ne devrait pas démissionner, il rétorque qu'il ne voit pas ce qui justifierait une telle décision aujourd'hui, "ce serait absolument scandaleux !".

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK