Une coupure générale de courant? Le centre de crise s'y prépare

Selon "Le Soir" de samedi, le risque demeure minime mais le gouvernement veut parer à toute éventualité.

Les 69 communes hennuyères ont reçu un courrier de quatre pages avec des recommandations en cas de chute soudaine de l'alimentation électrique, qui pourrait causer des coupures de deux à quatre heures. Dans ce cas de figure, la priorité serait donnée aux hôpitaux et aux pompiers.

Elia, le gestionnaire de réseau, tient à relativiser les risques de black-out. Il indique que si une situation "potentiellement difficile" est possible en cas de grand froid, la Belgique est assurée de pouvoir s'approvisionner en électricité chez ses voisins à hauteur de 3500 mégawatts.

Melchior Watheler, le secrétaire d'Etat à l'Energie, tient également à rassurer. "Il n'y a aucun risque de black-out. Ce plan d'action informera simplement les pouvoirs locaux sur la manière de réagir en cas de pénurie."

La Direction Générale Centre de crise (DGCC) a été créée pour assister le gouvernement fédéral dans la planification et la gestion interdépartementale de crises et de grands événements. Elle est à la disposition des autorités publiques belges 7j/7 et 24h/24. Elle contribue à assurer la sécurité civile et policière, par le recueil et l'analyse d'informations. La DGCC coordonne la gestion de crise au niveau national et appuie le niveau régional et local.

En cas de crises ou d'incidents au caractère international, la DGCC est le point de contact officiel du gouvernement en Belgique pour les autres pays concernés.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK