Une centaine de sans-papiers a manifesté à Bruxelles

Le cortège était composé de représentants de la Voix des sans-papiers, du groupe Ebola, de la coordination contre les rafles, les expulsions et pour la régularisation (CRER), du Kids Parlement, mais aussi de citoyens.

Les sans-papiers s'organisent, sont mobilisés et prêts à faire des actions, a expliqué le porte-parole du CRER, Oscar Flores. La Voix des Sans-Papiers demande la régularisation et la protection subsidiaire des 200 personnes qu'elle représente, dont une cinquantaine ont entamé une grève de la faim.

Le groupe Ebola revendique pour sa part un titre de séjour provisoire ainsi qu'un moratoire sur les expulsions vers la Guinée, la Sierre Leone et le Liberia, le temps que l'épidémie soit endiguée.

Enfin, le Kids Parlement réclame de son côté que soit pris en compte l'intérêt supérieur de l'enfant dans les demandes de régularisation. 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK