Une centaine de personnes manifestent pour un impôt des plus riches

Image d'illustration
Image d'illustration - © BELGA PHOTO JOHANNA GERON

Une centaine de personnes manifestaient ce matin au square du Bois à Bruxelles, à l'orée du Bois de la Cambre. Une manifestation pour une justice fiscale.

Le lieu n'a pas été choisi par hasard. C'est à l'entrée d'une impasse bordée de maisons de maître, une rue privée où habitent notamment quelques Français installés en Belgique pour éviter l'impôt sur les fortunes en France.

Les manifestants, rassemblés par le Réseau pour la justice fiscale, Attac et les syndicats, réclamaient la création d'un véritable impôt progressif sur les fortunes dans notre pays. Ils dénonçaient la disparité des efforts fiscaux.

Daniel Puissant du Réseau pour une justice fiscale, explique : "La Belgique est un enfer fiscal pour les travailleurs mais, par contre, un paradis fiscal pour les grosses fortunes. Le patrimoine total des Belges, immobilier et mobilier, se chiffre à 1700 milliards d'euros. Sur cette somme, les recettes fiscales, en fait, s'élèvent plus ou moins à 10 milliards. Donc c'est un taux de 0,58 %. Voilà ce qui est prélevé sur les patrimoines, tout compris. Par contre, les revenus des travailleurs sont évidemment bien plus taxés, tout le monde le sait. Et en Belgique, depuis quelques années, on a quand même diminué les taux d'imposition supérieurs, ce qui fait que les plus nantis participent de moins en moins à l'effort collectif".

Les manifestants réclament donc un impôt progressif sur les fortunes. "Un impôt qui pourrait apporter 7 milliards d'euros, en étant prélevé sur uniquement 3% de la population qui a un patrimoine supérieur à un million d'euros, habitation personnelle non-comprise. Donc cet impôt progressif serait de 1% jusqu'à 3% pour les très grosses fortunes. Et donc suivant les calculs établis, il pourrait donc ramener 7 milliards d'euros, ce qui n'est absolument pas négligeable".

M.-P. Jeunehomme

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK