Une anomalie détectée sur des compresseurs d'air à Doel 2

Une anomalie sur deux compresseurs d'air de l'unité nucléaire de Doel 2 a été détectée lors d'un contrôle effectué le 25 décembre. Les mesures nécessaires ont été prises afin de combler l'anomalie, qui n'a aucune conséquence sur la santé des collaborateurs et des riverains, a indiqué mardi Electrabel GDF Suez.

Après analyse, et en accord avec les autorités, l'incident a été classé au niveau 1 sur l'échelle internationale des événements nucléaires (INES), qui va de 1 (incident) à 7 (accident majeur).

L'échelle INES, établie par l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA) et l'Agence pour l'énergie nucléaire (AEN), a été introduite pour la première fois au début des années 90. L'objectif de cette échelle est de favoriser la communication et une compréhension correcte de l'importance de la sécurité des événements anormaux qui surviennent dans les installations nucléaires.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK