Une aile francophone et une aile néerlandophone à l'Exécutif des musulmans

Une aile francophone et une aile néerlandophone à l'Exécutif des musulmans
Une aile francophone et une aile néerlandophone à l'Exécutif des musulmans - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

L'Exécutif des musulmans de Belgique sera bientôt scindé en deux sous-entités, un collège linguistique francophone et son pendant flamand. "L'arrêté royal est prêt", a indiqué jeudi à la Chambre le ministre de la Justice Koen Geens. Il sera signé d'ici la fin du mois.

L'Exécutif des musulmans est confronté à de nouvelles turbulences en son sein alors que quatre représentants conservateurs s'opposent aux ambitions de son président de moderniser l'organe. Ces atermoiements ont lieu dans un contexte de radicalisme.

Le ministre recevra vendredi une nouvelle fois les dix-sept membres de l'Exécutif afin d'assurer une meilleure représentativité et un meilleur fonctionnement de l'instance.

Selon la presse, les récalcitrants, liés à une mosquée de Molenbeek elle-même en lien avec la grande mosquée de Bruxelles, s'opposent à la mise en place d'un islam européen.

Le député Koen Metsu (N-VA) a appelé à la scission rapide de l'Exécutif.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK