Unanimité pour imposer plus de femmes dans les collèges communaux... mais Jacqueline Galant est contre

Pour une fois ils étaient tous d'accord! Les députés wallons veulent plus de femmes dans les collèges communaux.

Pour sa rentrée, le Parlement Wallon a voté hier soir, en faveur d'une proposition d'ECOLO. PS, CDH et MR ont suivi et on dit oui.Oui pour qu'après les élections communales d'octobre 2018, tout collège communal et toute députation provinciale soit obligé de compter au moins un tiers de femmes.

Pour Déborah Géradon, députée PS, c'est une avancée considérable, même si certains élus qui ont obtenu un bon score, grinceront des dents lorsqu'ils ne seront pas échevin à cause de ce texte: "On peut trouver ça injuste et préférer qu'on élise les échevins selon leur score, mais actuellement, ce n'est pas le cas: ce sont les partis qui choisissent les échevins, et pas le nombre de voix qu'ils ont obtenus".
 

"De la non-bonne gouvernance"

Même Jacqueline Galant s'est pliée à la discipline de son parti, le MR... bien qu'elle soit contre le principe: "Moi j’ai toujours été contre les quotas et contre les obligations parce que je trouve que c’est antidémocratique. Il faudrait laisser vraiment la liberté de l’électeur: s'il choisit un homme plutôt qu’une femme, il faut respecter le choix de l’électeur. Ici, on devra imposer. Si à capacités et à compétences égales il faut choisir entre un homme et une femme, on sera obligé de prendre une femme. Fondamentalement, je suis opposée à toutes ces obligations qui finalement sont de la non-bonne gouvernance parce que si on veut vraiment exercer une bonne gouvernance, une transparence totale, on respecte le choix des électeurs".

Jacqueline Galant, qui malgré ses réticences personnelles a quand même voté pour une représentation plus grande des femmes dans les collèges communaux et provinciaux. Liberté de l'électeur, oui, mais celle du député semble elle s'effacer devant la discipline de groupe...

Sujet sur cette nouvelle réglementation, avec un reportage à Eghezée (Jt 13h)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK