Un voilier chavire au large d'Ostende: deux morts et un disparu

Le voilier qui a chaviré samedi matin au large d'Ostende battait pavillon néerlandais, a indiqué Réjane Gyssens du Centre de coordination et de sauvetage en mer (Maritiem Reddings- en Coördinatiecentrum). On ne sait encore rien de l'identité des occupants de l'embarcation.

Le voilier participait à une régate du Royal Yachtclub de Zeebrugge. A la fin de l'épreuve à midi, un voilier manquait à l'appel. Il est rapidement apparu, après qu'un autre navire ait récupéré deux personnes en mer, qu'il s'agissait des occupants du voilier manquant.

Trois autres occupants qui se trouvaient encore sur la coque du bateau, ont pu être sauvés et emmenés à l'AZ Saint-Jean de Bruges. L'un d'entre eux était dans un état d'hypothermie sévère. Le sixième occupant du voilier est toujours porté disparu. Les services de secours belge et néerlandais travaillent de concert aux opérations de recherche, qui devraient encore durer plusieurs heures.

Le voilier, le "Capella" originaire de la localité zélandaise de Breskens, n'a pas envoyé de signal de détresse avant de chavirer à 10 milles nautiques au large d'Ostende.

Selon un journal régional néerlandais, une des victimes, le Néerlandais Frans Maas (79 ans), était à la tête d'un chantier naval à Breskens. L'homme, décrit par le journal Provinciale Zeeuwse Courant comme un célèbre régatier, était à bord du voilier avec son petit-fils, qui figurerait parmi les trois rescapés, et quatre autres membres d'équipage. Tous les occupants du voilier ont la nationalité néerlandaise ou belge, a appris l'agence Belga.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK