Un sondage à 10 jours du scrutin: Ecolo en croissance, PS et MR sauvent les meubles

Sondage à une semaine du scrutin le PS et le MR se maintiennent, le Belang est de retour
2 images
Sondage à une semaine du scrutin le PS et le MR se maintiennent, le Belang est de retour - © BELGA

Elections régionales, fédérales et européennes. A 8 jours de ce triple scrutin, la vague verte se confirme en Wallonie et à Bruxelles. C’est ce qui ressort du dernier sondage publié par Le Soir-RTL-VTM et Het Laatste Nieuws. Le parti socialiste et le MR eux sauvent les meubles dans le sud du pays. En Flandre, le fait majeur est la remontée de l’extrême droite. Le Vlaams Belang redeviendrait le 3e parti au nord du pays.

Wallonie et Bruxelles : le PS reste le premier

Si le sondage devait se confirmer dans une semaine, le PS, bien qu’en recul, resterait le premier parti wallon, devant le MR en baisse aussi, tous deux premiers, comme en 2014, devant Ecolo, brillant troisième à 19%, avec 10 points de plus qu’en 2014. Devant le cdH et le PTB. Ce dernier progresse de 4 points par rapport à 2014. DéFi resterait, lui sous le seuil électoral (de 5%) en Wallonie. A Bruxelles, c’est Ecolo qui domine à 22%, soit 13 points de mieux qu’il y a 5 ans, devant le PS et le MR en fort recul. DéFi serait le 4e parti de la capitale. Ce sondage a toutefois été réalisé avant la polémique sur la publication du trac communautariste d’Ecolo.

Au nord du pays, la N-VA reste le premier parti

En Flandre, la N-VA resterait le premier parti, mais en passant sous la barre des 30%, à 28%, mais toujours avec une confortable avance de 10 points au moins sur le CD & V. Mais la surprise et la consternation viennent du troisième parti qui serait désormais le Vlaams Belang, l’extrême droite flamande, crédité de 15% et qui triplerait ainsi son résultat désastreux de 2014. Une progression déjà constatée lors des communales d’octobre.

Au contraire d’Ecolo qui poursuit sa progression, Groen est pointé en recul en Flandre à 12,1% alors que les écologistes flamands étaient à 15,6% en février. Cela reste toutefois meilleur que leur score de 2014 (8,6%). Le sp.a est à 11%. Le PTB continue à flirter avec les 5% en Flandre. Il y aura du sport pour constituer des nouvelles majorités.

Paul Magnette (PS) le plus populaire

Paul Magnette (PS) est l’homme le plus populaire auprès des Wallons, devant le président du PS, Elio Di Rupo, et le chef de file du MR bruxellois, Didier Reynders. A Bruxelles, c’est le président de DéFI, Olivier Maingain, qui devance Paul Magnette et Didier Reynders. En Flandre, le président de la N-VA, Bart De Wever, figure sur la plus haute marche d’un podium complété par Hilde Crevits, figure de proue du CD & V qui détrône l’ancien secrétaire d'Etat fédéral Theo Francken (N-VA).

Le sondage a été réalisé du 6 au 14 mai auprès de 2522 personnes dans les 3 régions du pays. La marge d’erreur est de 3,1% en Wallonie et en Flandre… de 4,3% à Bruxelles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK