Un saut d'index aussi sur les loyers wallons

En Wallonie, le blocage de l'indexation des loyers aura lieu une fois, à l'anniversaire du bail
En Wallonie, le blocage de l'indexation des loyers aura lieu une fois, à l'anniversaire du bail - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Le saut d’index programmé par le Fédéral nécessite un saut équivalent sur l’indexation des loyers : c’est la thèse de la majorité wallonne qui a décidé ce jeudi d’imposer une mesure que le Fédéral avait refusée.

Au gouvernement wallon, PS et cdH voient une injustice dans le mécanisme qui bloque l’indexation des salaires et qui, dans le même temps, permet aux loyers d’augmenter. Le pouvoir d'achat des ménages est évidemment impacté par cette mesure.

Or, la régionalisation autorise le gouvernement wallon à légiférer sur les loyers. Il a donc saisi la balle au bond : en Wallonie, l'indexation des loyers sera donc bloquée en même temps que l’indexation des salaires. Le gouvernement a marqué son accord sur le principe. Au ministre de peaufiner le mécanisme. Ce devrait être fait pour la fin de ce mois.

Sur le principe, la mesure est celle-ci : comme l'indexation des loyers a généralement lieu à l'anniversaire du bail, le blocage s'appliquera à ce moment-là, indépendamment de l'année civile. Mais une seule fois, bien sûr.

Il s’agissait, dit le ministre Furlan, de rétablir une forme d’équité même si cette mesure ne prend pas en compte tous les effets du saut d’index sur le pouvoir d’achat. Mais pour les 480 000 ménages wallons qui louent leur habitation, c’est déjà ça de pris.

Carl Defoy

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK