Un membre du Parti Populaire fait l'apologie d'Aube Dorée; le parti se distancie

Un membre du Parti Populaire fait l'apologie d'Aube Dorée; le parti se distancie
Un membre du Parti Populaire fait l'apologie d'Aube Dorée; le parti se distancie - © Tous droits réservés

Un membre du Parti populaire, Jean Libert, défend, sur la page Facebook du PP montois, le parti néo-nazi grec Aube Dorée. La direction du parti a pris ses distances avec le message.

"Comme la Belgique et la France, la Grèce a connu le socialisme et le repousse, pour laisser passer la droite. Pire encore les grecs ne voient que par l'Aube Aube Dorée qui contrairement à ce que disent les médias sur leur extrémisme en est arrivée à défendre le Grec vis à vis des envahisseurs étrangers", écrit M. Libert, qui est responsable de la section locale de Mons.

"Il est scandaleux de voir des étrangers se faire soigner gratuitement dans les hôpitaux et de voir d'un autre côté les Grecs payer leurs soins mais aussi contribuer au payement des autres", poursuit-il dans ce post écrit au retour de vacances en Grèce.

"Bref, l'Aube dorée monte et je crois savoir que les Grecs vivants dans notre pays seraient heureux de voir un parti de notre pays ressembler à cette fabuleuse Aube Dorée qui accompagne les personnes âgées et qui offre de la nourriture aux pauvres Grecs mais qui chasse les étrangers qui s'introduisent illégalement et qui enveniment l'économie de leur pays".

Contacté par Belga, le nouveau directeur de la communication du PP, Luc Rivet, a immédiatement pris ses distances. "Le Parti populaire n'est absolument pas raciste et ne soutient évidemment pas Aube Dorée", a-t-il dit. "Je vais lui demander de retirer ce message".

Dans une réaction écrite, M. Rivet précise la positionnement du PP sur l'échiquier politique européen.

"Nous participons au travail du groupe de Nigel Farage (UKIP) et pas du groupe de Marine Le Pen. En Belgique, nous avons des relations avec la N-VA, pas avec le Vlaams Belang", indique-t-il.

S'il ne soutient 'en aucune manière le thèses d'Aube Dorée", le PP prône une politique d'immigration plus stricte, "basée sur les qualifications et l'utilité des migrants pour la Belgique", ajoute encore M. Rivet.

Aube dorée, qui a obtenu près de 10% des voix aux dernières élections européennes en Grèce, est un parti xénophobe, dont les symboles sont ouvertement néo-nazis. Ses membres sont coutumiers de la violence verbale et parfois physique contre les étrangers et les opposants politiques. Le meurtre, en septembre 2013, d'un militant anti-fasciste par un sympathisant d'Aube dorée, a amené les autorités grecques à prendre des mesures contre les dirigeants du parti.

 


Belga