Un juge d'instruction enquête sur la campagne électorale de Joëlle Milquet

Un juge d'instruction enquête sur la campagne électorale de Joëlle Milquet
Un juge d'instruction enquête sur la campagne électorale de Joëlle Milquet - © FILIP DE SMET - BELGA

Le Vif-L’Express affirmait, en février 2014, que Joëlle Milquet (cdH) aurait recruté des collaborateurs dans le but de préparer les élections législatives et régionales de mai 2014. Jusqu’à présent, ces soupçons ne faisaient que l'objet que d'une enquête préliminaire de la justice. Désormais, le Parquet général de Bruxelles confirme la mise à l'instruction de ce dossier.

Le ciel s’est donc bien assombri dans l’horizon de Joëlle Milquet. D'une simple information judiciaire, le dossier du recrutement suspect de collaborateurs ministériels fait désormais l'objet d'une instruction judiciaire.

Dans un bref communiqué, Joëlle Milquet se réjouit que l'instruction puisse mettre un terme à cette affaire basée sur les insinuations d'un seul média. Les faits remontent à quelques mois précédant les élections de mai 2014 alors que Joëlle Milquet détenait le portefeuille de l'Intérieur du gouvernement fédéral. Un article de l'hebdomadaire Le Vif-l'Express s'interrogeait sur l'engagement d'une demi-douzaine de conseillers d'origine étrangère par le cabinet. Le magazine soupçonnait Joëlle Milquet de préparer sa campagne pour les élections régionales bruxelloises à partir de son Ministère.

La plupart des collaborateurs recrutés figureront d’ailleurs sur une liste le 25 mai 2014, soit à la Chambre, soit à la région bruxelloise. Ils sont issus de communes où les électeurs d'origine étrangère sont nombreux. A ce stade, rien ne permettait d'incriminer l'ex-présidente du CDH. Mais le passage d'une simple enquête préliminaire à une instruction judiciaire envoie un mauvais signal à Joëlle Milquet.

Les soupçons du Vif-L'Express ne sembleraient pas simplement relever de rumeurs mensongères dénoncées en son temps par la ministre CDH.

Philippe Carlot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK