Un dessin de Pierre Kroll refusé par Le Soir avec son accord

RTBF
RTBF - © RTBF

Sur le plateau de notre émission dominicale "Revu et corrigé", le caricaturiste Pierre Kroll a présenté une caricature de Bart De Wever refusée par le journal Le Soir. Un refus qui ne constitue en rien une censure selon l'auteur lui-même. Explications.

Le Roi Albert II avec un pistolet sur la tempe, à l'autre bout de l'arme à feu Bart De Wever qui se dit "toujours disponible".

Voilà la caricature présentée par Pierre Kroll dans notre émission "Revu et corrigé". Un dessin refusé par le journal Le Soir, en toute bonne entente avec son auteur.

"Il ne s'agit en aucun cas de censure"

"Je tiens à préciser qu'il ne s'agit en aucun cas de censure", précise d'ailleurs Pierre Kroll lui-même. "Par ce dessin je voulais mettre en exergue ce qui me paraissait être une euphémisation de la part de De Wever lorsqu'il se disait 'disponible' avant d'être désigné clarificateur", explique le caricaturiste. "En effet, il me paraissait alors (jeudi soir, NDLR) bien plus 'incontournable' que 'disponible'. La suite des évènements l'a d'ailleurs prouvé. Le dessin ne se veut aucunement violent, il vise juste à illustrer ce côté incontournable du président de la N-VA, et le fait qu'il tenait le Roi métaphoriquement en otage".

Le Soir a toutefois trouvé cela "trop fort". "On trouvait inopportun de rajouter une couche de provocation dans le contexte politique actuel" commente Pierre-Yves Warnotte, chef de l'information du quotidien.

"C'est tout à l'honneur du journal", enchérit Pierre Kroll, "car le quotidien prouve par là, contrairement à ce que Bart De Wever laisse parfois entendre, qu'il n'est ni enclin à mettre de l'huile sur le feu ni un journal anti-flamand ou anti-De Wever".

 

Voici le dessin en question :

 

Ici, le dessin finalement publié : 

 

Julien Vlassenbroek

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK