Un bug technique retarde encore l'élection du président de l'Open Vld

Un bug technique retarde encore l’élection du président de l’Open Vld
Un bug technique retarde encore l’élection du président de l’Open Vld - © PAUL-HENRI VERLOOY - BELGA

Faux départ pour l’élection présidentielle à l’Open Vld. Un problème technique a été constaté dans la procédure de vote électronique qui a mis à l’arrêt les opérations et imposé de les recommencer, a indiqué la présidente du comité électoral des libéraux flamands, Claire Ysebaert.

L’élection du successeur de Gwendolyn Rutten avait déjà été reportée en raison des mesures de lutte contre le coronavirus. Lundi, le scrutin a été lancé. Les militants peuvent se prononcer par téléphone et en ligne. L’huissier mandaté par l’un des candidats, Egbert Lachaert, a décelé un bug dans le système de vote électronique. Il était en effet possible de voter plusieurs fois en changeant de navigateur internet.


►►► À lire aussi : Open Vld : la présidente Gwendolyn Rutten pas candidate à sa succession. Mais qui alors ?


M. Lachaert a exigé que tout le système soit inspecté. "Tant que les droits de chaque membre et un processus électoral correct ne peuvent être garantis, le vote ne pourra pas reprendre", a-t-il averti.

La date de reprise du processus sera annoncée le plus vite possible, a assuré Mme Ysebaert.

C'est finalement Egbert Lachaert qui a été élu président, ce vendredi 22 mai