Tueurs du Brabant : la police fédérale a déjà reçu 120 renseignements après un nouvel appel à témoins

La juge d'instruction de Charleroi a demandé à diffuser cet avis de recherche.
La juge d'instruction de Charleroi a demandé à diffuser cet avis de recherche. - © BELGA

La police fédérale avait déjà reçu environ 120 renseignements ce mercredi après-midi après qu’un nouvel appel à témoins a été diffusé mardi dans le cadre de l’affaire des tueurs du Brabant, écrit mercredi Het Laatste Nieuws. L’information a été confirmée par la police fédérale, qui n’a pas voulu commenter le contenu de ces informations. Celles-ci feront toutes l’objet d’une enquête.

L’avis de recherche d’un homme figurant sur une photo a été diffusé mardi à la demande du juge d’instruction de Charleroi. Sur le cliché, on peut voir un homme aux cheveux bouclés portant un fusil de la marque italienne Franchi de type Spas 12 – calibre 12.


►►► Lire aussi : tueurs du Brabant : l’évolution des techniques ADN au service de l’enquête

À la fin des années 1990, une arme similaire, complètement rouillée, avait été repêchée dans le canal de Vilvorde. Il s’agit d’une arme peu courante, qui a pu être utilisée lors de l’attaque mortelle des Tueurs du Brabant au Delhaize d’Alost en 1985. Elle mesure un mètre de long, pèse 5 kg et contient huit cartouches par chargeur.

Une photo transmise déjà en 1986

La photo avait déjà été transmise en 1986 aux enquêteurs de la cellule de Termonde par une personne qui avait précisé que l’homme y figurant était très important dans le cadre du dossier. Malgré des années de recherche, les enquêteurs n’ont jamais réussi à découvrir qui il était. C’est pourquoi il a finalement été décidé de diffuser la photo auprès du grand public, dans l’espoir qu’elle évoque quelque chose à quelqu’un.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK