Tueries du Brabant: un profil génétique complet dressé

RTBF
RTBF - © RTBF

Le laboratoire bio.be de Gosselies serait parvenu à isoler de l'ADN sur un mégot de cigarette retrouvé sur les lieux des tueries du Brabant wallon et à établir un profil génétique complet d'une personne.

C'est ce que rapporte mercredi la presse francophone.

Ce profil génétique complet a été réalisé au départ d'un des mégots trouvés dans le cendrier à l'arrière du taxi de Constantin Angelou, tué en janvier 1983 entre Bruxelles et Mons. Cet assassinat est lié aux Tueries du Brabant qui ont fait 28 victimes entre 1982 et 1985.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK