Tueries du Brabant : Alost commémore l'attaque du Delhaize, il y a 33 ans

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce vendredi soir en marche blanche à Alost, pour commémorer la tuerie du 9 novembre 1985, à l'initiative de victimes, non seulement des tueurs du Brabant, mais aussi de celles de Marc Dutroux, de l'attentat de Zaventem ou de Maelbeek. Jean Lambrechts, le père d'Eefje, ainsi que des victimes des attentats du 22 mars 2017, étaient présents ce vendredi soir.

Un cortège silencieux "pour les victimes de la terreur et de crimes graves, contre la justice déliquescente et les affaires étouffées, contre le manque d'aide aux victimes", avait expliqué ce vendredi Michel Markey, l'organisateur, à l'agence Belga. 

L'initiative de la marche a été lancée à la suite de la première du film "Niet Schieten" ("Ne tirez pas"), adapté du livre de David Van de Steen.

Il y a 33 ans, les tueurs du Brabant faisaient 8 morts dans un Delhaize. Parmi eux, les parents et la sœur de David Van de Steen. 

Ce vendredi matin, au cimetière d'Alost, l'auteur de "Niet Schieten" était présent lors de la cérémonie de commémoration, aux côtés d'autres personnalités, dont le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V), et le bourgmestre de la ville, Christoph D'Haese (N-VA). 

Les participants ont déposé une couronne de fleurs devant le monument en hommage aux victimes. Politiques comme victimes espèrent toujours une issue à l'enquête, peut-être au travers de témoignages de repentis. Rappelons que le délai de prescription a été allongé de dix ans en 2015, le portant ainsi de 30 à 40 ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK