Trop grande, trop loin, la prison de Haren ?

Trop grande, trop loin, la prison de Haren ?
Trop grande, trop loin, la prison de Haren ? - © Tous droits réservés

Ce n’était jusqu’ici qu’un concept théorique en discussion depuis près de dix ans. Mais la prison de Haren, en Région bruxelloise, sortira bientôt de terre. L’annonce date d’il y a quelques jours : le début du chantier de construction est prévu pour avril 2019.

Prévue à l’origine pour compenser les fermetures à venir des prisons de Saint-Gilles, Forest et Berkendael, le futur complexe pénitentiaire divise. Par sa taille d’abord : Haren pourra accueillir près de 1200 détenus, elle sera, et de loin, la plus grande prison belge. Par sa localisation ensuite. Situé au Nord-Est de Bruxelles, le site de Haren est excentré, loin des cours et tribunaux bruxellois.

Alors, trop grande, la prison de Haren ? La taille influe-t-elle sur les conditions de détention ? Et puis, était-ce la localisation idéale ? Quelles en seront les conséquences pour les avocats et les familles de détenus ? Sans parler des transferts de détenus depuis et vers le Palais de Justice, qui s’annoncent fastidieux.

Débats Première 100% Bruxelles organise un débat autour de ces questions avec Vincent Spronck (directeur de la prison à Forest), Laurent Vrijdaghs (Régie des bâtiments), et Nicolas Cohen (avocat membre de l’Observatoire internationale des prisons).

Archives JT: une mobilisation contre la prison de Haren était déjà organisée en 2015

Sujet d'Adeline Bauwin, Renaud Hoyois et Philippe Wibaut (JT de la RTBF du 20 mai 2015)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK