Toutes les communes délivreront la nouvelle carte d'identité : voici ce qui change

Tout citoyen qui demande une carte d'identité recevra désormais la nouvelle "eID", a annoncé ce mercredi la ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden.

Un projet pilote avait été lancé à Lokeren au début de 2020. Les autres communes ont emboîté progressivement le pas même si la crise du coronavirus a retardé le processus. La bonne coopération entre le SPF intérieur et les autorités locales a néanmoins permis à toutes les communes belges de passer, encore cette année, à la nouvelle eID. Au total 53.269 nouvelles cartes ont été délivrées l'an passé.

Les cartes actuellement en circulation restent valables et ne seront remplacées qu'à la fin de leur période de validité ou plus tôt en cas de perte, de vol ou de détérioration de la carte. Dans certains cas, elles peuvent également être remplacées pour une autre raison, comme une photo non ressemblante ou un changement de nom.

La nouvelle carte d'identité contient plusieurs changements, à commencer par l'intégration des empreintes digitales. L'empreinte digitale figure uniquement sur la puce de la carte (et non dans une banque de données centrale) et est sécurisée. Seules les instances compétentes peuvent lire la puce. Cette intégration est conforme au règlement européen du 20 juin 2019 qui oblige les États membres à inclure les empreintes digitales sur leurs cartes d'identité.

Par ailleurs, la photo se trouve à gauche et non plus à droite et une image perforée numériquement de la photo figure au dos de la carte. La puce sans contact se trouve dorénavant également au dos de la carte, ce qui implique d'insérer la carte d'une autre manière dans le lecteur de carte. La mention de la nationalité n'est plus BELGE mais BEL et la carte dispose d'autres nuances de couleur.

En savoir plus

Matin Première 14/01/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK