"Tout indique la responsabilité du Hamas", selon l'ambassadeur d'Israël

Lundi soir, trois jeunes Israéliens disparus le 12 juin en Cisjordanie occupée ont été retrouvés morts. Pour Jacques Révah, "une ligne rouge a été franchie. Ce n'est pas un événement banal."

Afin de donner une chance à la reprise du processus de paix, il estime que l'autorité palestinienne doit absolument se désolidariser du Hamas. "Mahmoud Abbas doit comprendre qu'il a pactisé avec une organisation terroriste", insiste l'ambassadeur, se référant au gouvernement d'union nationale palestinien instauré début juin.

Jacques Revah, ambassadeur d'Israël, interviewé par D. Fontaine

Le gouvernement israélien devrait de son côté fixer l'ampleur de ses représailles dans la nuit de mardi à mercredi.

 


RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK