Tournai: le pont-à-Ponts a un nouveau visage

Les Tournaisiens parlent du chantier du siècle, Christophe Vanmuysen, l’inspecteur général à la direction des voies hydrauliques du service public wallon évoque plutôt une prouesse technique. Depuis samedi, le pont-à-Ponts dans le centre ville a un nouveau visage.

Le tablier métallique de 430 tonnes et de 63 mètres de long est arrivé sur une barge, après avoir pris le départ au port autonome de Vaulx. Il est plus effilé, plus moderne, plus accueillant pour les piétons et les personnes à mobilité réduite mais surtout, il permet un élargissement de l’Escaut.

"C’est un jour important pour les voies navigables wallonnes. On modernise nos voies d’eau et cela permettra de développer davantage le transport fluvial. Grâce à la nouvelle structure du pont-à-Ponts, on va élargir le passage de 8 mètres. Des bateaux de 2000 tonnes, c’est-à-dire de 110 mètres de long et de 11 mètres de large pourront circuler maintenant", détaille Christophe Vanmuysen, l’inspecteur général à la direction des voies hydrauliques du SPW. L’idée ? Augmenter de 50% le tonnage qui transite sur le fleuve afin de désengorger les routes mais surtout favoriser le développement durable.

Une prouesse technique

Pour ce chantier de grande envergure, Christophe Vanmuysen parle alors d’une réelle prouesse technique vu les timings serrés mais aussi la précision nécessaire requise. Le pont initial, qui était par ailleurs le plus ancien de la cité des cinq clochers, a en effet été démoli il y a trois semaines et ce samedi, un nouvel ouvrage surplombe déjà le fleuve. Pour la pose, deux grues de 800 auront été nécessaires.

Tout cela ne signifie pas pour autant la fin du chantier puisque le contre la montre ne fait que commencer pour les ouvriers qui s’attèlent à réaliser les finitions avant l’ouverture du pont au public le 19 juin prochain.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK