Thunder Power confirme son arrivée à Charleroi, mais plus tard que prévu

Le dossier Thunder Power n'est officiellement pas mort, mais il est en tout cas retardé
Le dossier Thunder Power n'est officiellement pas mort, mais il est en tout cas retardé - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le constructeur chinois de voiture électrique s’est voulu confiant, à l’occasion d’une rencontre organisée à Shanghai avec Willy Borsus (MR). Le ministre wallon de l’économie est actuellement en Chine, dans le cadre d’une mission économique emmenée par la princesse Astrid.

La petite citadine électrique baptisée Chloé sera bien fabriquée en grande partie à Charleroi, sur l’ancien site de l’usine Caterpillar. Et les 1er modèles seront sur les bancs de montage en 2022.

Avant cela, les travaux d’une nouvelle usine devraient commencer dans quelques semaines en Chine. 2020 serait consacrée au bouclage de volet financier, à toutes les procédures d’autorisation, d’homologation et de permis. Et l’aménagement de l’usine carolo est promis en 2021.

Un calendrier plus long que celui qui était initialement prévu (près de 2 ans de retard), mais qui a rassuré Willy Borsus.

Est-ce que cela sera par contre suffisant pour éteindre les craintes de ceux – et ils sont nombreux – qui pensent que ce projet est mort-né, que le constructeur chinois ne débarquera jamais à Charleroi ? Pas sûr.

Archives : Journal télévisé 19/10/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK