Theo Francken veut expulser la veuve du tueur du commandant Massoud

 Malika El-Aroud, la veuve de l’un des assassins du commandant Massoud.
2 images
Malika El-Aroud, la veuve de l’un des assassins du commandant Massoud. - © Tous droits réservés

Nos confrères de Het Laatste Nieuws et Sud Presse annoncent que: le secrétaire d’état à l’asile et à la migration vient de retirer le permis de séjour de deux personnes condamnées pour terrorisme. Il s’agit de Malika El-Aroud, "La veuve noire du djihad", la veuve de l’un des assassins du commandant Massoud. L’autre est un prédicateur de haine de Sharia4Belgium. Tous deux ont été condamnés pour terrorisme.

Malika El-Aroud, n’est plus belge

Condamnée à 8 ans de prison en 2010 comme chef d’un groupe à visée terroriste, elle avait recruté à Bruxelles, mais aussi en Europe, des djihadistes très actifs. Fin 2017, une autre condamnation lui retirait sa nationalité belge. Malika El-Aroud est, en ce moment, dans un centre fermé, tout comme le prédicateur de Sharia4Belgium.

La loi Francken sur les expulsions

Ces expulsions sont liées à l’entrée en vigueur, en mai 2017, d’un nouveau texte du secrétaire d’Etat à l’asile et à la migration. Un texte qui prévoyait de faciliter l’expulsion de " criminels " ou de " personnes dont le comportement dangereux aurait été prouvé et présenterait un risque pour la sécurité nationale " étaient donc concernées par ce texte, des personnes étrangères en séjour légal mais aussi des personnes nées chez nous ou vivant en Belgique depuis leur enfance. Selon Sud presse, avec ce texte, près de 200 personnes ont ainsi été expulsées depuis mai 2017 parmi celles-ci 31 étant nées en Belgique. Malika El-Aroud et le prédicateur devraient donc être expulsés dans les prochaines semaines.

Archives: le 9 septembre 2001, le commandant Massoud était assassiné

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK