Theo Francken entendu par la justice dans le dossier des visas humanitaires

Theo Francken disposait de 7 canaux pour les visas humanitaires
Theo Francken disposait de 7 canaux pour les visas humanitaires - © Belga

L'ex-secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Theo Francken a été entendu par la justice ce matin sur le dossier des visas humanitaires.

"Je peux vous confirmer que j'ai été invité à une audition judiciaire et que j'ai bien sûr répondu par la positive à cette invitation", a réagi l'ex-secrétaire État nationaliste auprès de nos confrères d'Het Laatste Nieuws. "Je souhaite la transparence la plus totale dans cette affaire, mais dans l'intérêt de l'enquête je n'ai pas le droit de vous donner plus d'informations concrètes", a-t-il ajouté à la rédaction. 

Nos confrères de la VRT ont obtenu la confirmation de cet interrogatoire auprès du procureur général du parquet d'Anvers. L'ex-secrétaire d'Etat à l'asile et la migration a été interrogé en tant que témoin. Depuis le milieu du mois de janvier,  on sait que l'ex-secrétaire d'État collaborait, sur la question des visas humanitaires, avec le conseiller communal N-VA à Malines, Melikan Kucam. Celui-ci fait l'objet d'une enquête judiciaire pour trafic d'êtres humains. Ce conseil communal N-VA est soupçonné d'avoir reçu des sommes importantes d'argent pour permettre à des habitants de zones conflit en Syrie, en Irak ainsi que des pays frontaliers de voyager en Belgique avec un visa humanitaire.

Archives: Journal télévisé 20/01/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK