Terrorisme: cinq personnes de l'entourage d'Abaaoud et Abdelslam interpellées, soupçonnées de préparer un attentat

Des perquisitions ont eu lieu, notamment à Molenbeek. (photo prétexte)
Des perquisitions ont eu lieu, notamment à Molenbeek. (photo prétexte) - © FILIP DE SMET - BELGA

Le parquet fédéral a fait savoir ce vendredi soir que la police judiciaire fédérale de Bruxelles avait mené la nuit dernière quatre perquisitions, dont deux à Molenbeek-Saint-Jean, une à Roosdaal en Brabant flamand et la dernière à Ganshoren, et ce à la demande d'un juge d'instruction spécialisé en matière de terrorisme à Bruxelles. Deux armes de poing, un gilet pare-balles, des munitions et des stupéfiants (cannabis) ont été trouvés, a communiqué le parquet.

Selon nos informations, les perquisitions et les cinq personnes interpellées dans le cadre de ce dossier font partie de l’entourage de Brahim Abdelslam et d'Abdelhamid Abaaoud, les deux Molenbeekois impliqués dans les attentats de Paris du 13 novembre 2015, qui avaient fait 130 morts. Ces cinq individus sont toujours entendus ce vendredi soir.  Le juge d'instruction décidera dans le courant de la soirée ou demain de leur maintien éventuel en détention.

Le parquet fédéral a indiqué que les personnes en question sont soupçonnées d'avoir participé aux activités d'un groupe terroriste, et plus particulièrement selon nos informations à la préparation d'un attentat.

Le parquet fédéral précise que ce dossier est totalement distinct des dossiers concernant les attentats de Paris du 13 novembre 2015 ou de Bruxelles/Zaventem du 22 mars 2016 ou encore de l'attentat du 20 avril dernier à Paris: ces perquisitions étaient planifiées bien avant que l'attaque sur les Champs-Elysées ait lieu.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir