Terneuzen: le Roi et la Reine présents aux commémorations du 75e anniversaire de la bataille de l'Escaut

Le Roi et la Reine se sont rendus ce samedi à Terneuzen, aux Pays-Bas, pour commémorer la bataille de l’Escaut. Cette bataille décisive a eu lieu il y a 75 ans, lors de la Seconde Guerre mondiale à la frontière belgo-néerlandaise. Elle devait permettre aux Alliés l’accès et le ravitaillement via le port d’Anvers en délogeant l’armée allemande des rives de l’estuaire de l’Escaut. Cette opération a été confiée à la Première armée canadienne, aidée d’autres troupes alliées, et elle se terminera le 8 novembre 1944.

Les commémorations se sont déroulées toute au long de la journée avec des concerts et des discours. Sur le site il y avait également une exposition dans des containers qui retraçait l'historique du génie militaire. Cette bataille décisive a fait près de 13.000 victimes.

L'enjeu de cette bataille était important pour les alliés, qui avaient besoin du port d'Anvers pour ravitailler les troupes et poursuivre la libération de l'Europe.

Parmi les soldats qui se sont battus, près de la moitié étaient des Canadiens, mais aussi des Anglais, des Polonais, des Belges et des Néerlandais. Le Roi Philippe et la Reine Mathilde étaient présents à Terneuzen pour la partie plus protocolaire. Ils ont notamment salué d'anciens combattants, un parachutiste français ou encore le petit-fils d'un aviateur anglais venus pour les commémorations.

Remerciements

Avec 12.000 hommes engagés, les Canadiens constituaient le gros des troupes alliées. Dans son discours, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a d'ailleurs remercié le Canada ainsi que la Grande-Bretagne et la Pologne pour leur contribution à la libération des Pays-Bas.

Il a également mis en garde contre les malheurs qu'entrainent la guerre et la tyrannie. "Je me demande si nous nous rendons suffisamment compte de combien il est exceptionnel de vivre dans un pays sans guerre et sans menace depuis 75 ans", a-t-il ajouté.

Des navires ont aussi défilé, dont la frégate belge Louise Marie. D'anciens modèles d'avion ont survolé la ville de Terneuzen.

Avec 12.000 hommes engagés, les Canadiens constituaient le gros des troupes alliées. Dans son discours, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a d'ailleurs remercié le Canada ainsi que la Grande-Bretagne et la Pologne pour leur contribution à la libération des Pays-Bas.

Il a également mis en garde contre les malheurs qu'entrainent la guerre et la tyrannie. "Je me demande si nous nous rendons suffisamment compte de combien il est exceptionnel de vivre dans un pays sans guerre et sans menace depuis 75 ans", a-t-il ajouté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK