Termonde: incinération dans la plus stricte intimité

La famille de la victime ne voulait pas de la présence des médias lors des funérailles. Le bourgmestre avait donc pris un arrêté dans lequel il interdisait l'accès au crématorium à toute personne ne disposant pas d'une invitation pour la cérémonie. Il était également interdit de filmer dans l'enceinte du cimetière. Les médias ont respecté ces directives, indique la police locale. La crémation a dès lors pu se faire en toute intimité et sérénité.

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK