Tentative d'attentat dans le Thalys: les six personnes interpellées ont été relâchées

Six personnes ont été interpellées à la suite de perquisitions menées ce lundi dans le cadre de l'instruction relative à la tentative d'attentat commise dans le Thalys entre Amsterdam et Paris le 21 août 2015. Ce lundi soir, ces individus ont tous été relâchés. Une information confirmée par le parquet fédéral.

Quatre perquisitions ont été menées à Molenbeek-Saint-Jean, une à Woluwe-Saint-Lambert et une à Haren. Ni armes ni explosifs n'ont été découverts, a indiqué le parquet fédéral.

Emmenées pour audition

Les six personnes interpellées ont été emmenées pour audition. Le juge d'instruction en charge du dossier décidera dans les prochaines heures de les placer ou non sous mandat d'arrêt. Le parquet fédéral n'a pas souhaité donner d'information sur les identités des personnes interpellées. Les perquisitions se sont déroulées sans incident particulier.

L'instruction se poursuit et dans l'intérêt de celle-ci, le parquet fédéral ne communiquera pas davantage sur le dossier, a-t-il précisé.

Ces perquisitions font suite à la tentative d'attentat dans un train Thalys en direction de Paris le 21 août dernier. Ayoub El Khazzani, âgé de 26 ans, était alors monté lourdement armé à bord de ce train à grande vitesse à la gare de Bruxelles-Midi. Il s'était ensuite caché dans les toilettes, dont il était sorti une arme à la main juste avant que le train ne franchisse la frontière française. Quatre voyageurs (trois Américains et un Britannique) s'étaient interposés et avaient maîtrisé l'individu. Trois passagers avaient finalement été blessés.

Quelques jours après les faits, Ayoub El Khazzani avait été inculpé en France pour tentatives d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK