Tensions sociales chez Skeyes : un pré-accord convenu avec les syndicats, annonce la direction

Tensions sociales chez Skeyes: un pré-accord conclu avec les syndicats, annonce la direction
Tensions sociales chez Skeyes: un pré-accord conclu avec les syndicats, annonce la direction - © THIERRY ROGE - BELGA

Skeyes (ex-Belgocontrol) est confronté depuis plusieurs semaines à un conflit social après le dépôt d’un préavis de grève par la CSC et le syndicat libéral. Les tensions tournent notamment autour de l’organisation et de la charge de travail. Selon la direction, un pré-accord a été convenu avec les syndicats lors de la concertation sociale du 26 mars.

Dans un communiqué publié sur son site internet ce mercredi, l’entreprise chargée du contrôle du trafic aérien détaille quelques points de ce pré-accord, parmi lesquels le respect de l’accord social intervenu vendredi dernier en commission paritaire, l’arrêt des actions syndicales et la désignation d’un conciliateur concernant les horaires de nuit. C’est en effet l’un des points de tension qui reste à régler. « La discussion traite sur la question de savoir si un shift de nuit compte pour un jour de travail ou deux », précise le communiqué de l’entreprise publique. Cette dernière attend maintenant la réponse des syndicats.


►►► À lire aussi : « Notre but n’est pas de tout bloquer mais s’il le faut, cela va durer », affirme un contrôleur aérien


Le mouvement social chez Skeyes a eu des conséquences pour les passagers ces derniers jours. Cinq vols ont été retardés mercredi matin à l’aéroport de Charleroi, tandis que le préjudice des actions des contrôleurs était estimé ce mardi à 4 millions d’euros pour la compagnie Brussels Airlines.

Clé de l'info dans le JT du 27 mars 2019: tout savoir sur le métier de contrôleur aérien

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK