Te Deum: la famille royale présente à l'exception de Philippe, Mathilde et Paola

Comme chaque année, à l'occasion de la Fête du Roi le 15 novembre, un Te Deum est organisé dans la Cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule. La famille royale a assisté au chant, à l'exception de Philippe et Mathilde, comme le veut la tradition. Paola, quant à elle, n'a pas fait le déplacement.

Sa Majesté le Roi Albert II et Leurs Altesses Royales la Princesse Astrid, le Prince Lorenz, le Prince Laurent et la Princesse Claire étaient présents.

La Fête du Roi en bref

Instituée officiellement dès 1866 sous le règne de Léopold II, la Fête du Roi est fixée au 15 novembre. Elle correspond au jour de la Saint Léopold dans le calendrier liturgique germanique et à la Saint Albert dans le calendrier général.

En 1910, sous le règne d’Albert Ier, la fête est déplacée au 26 novembre, jour de la Saint Albert dans le calendrier liturgique belge. En 1912, la mère du roi, la princesse Marie de Hohenzollern-Sigmaringen, meurt à cette date et la Fête est déplacée au 21 novembre, qui correspond à la Saint Albert dans le calendrier germanique.

En 1934, suite à l’accession du Roi Léopold III, on revient au 15 novembre.

Durant la régence du prince Charles (1944-1950), la fête prend le nom de "Fête de la Dynastie".

Mais en 1951, dès son accession au trône, le Roi Baudouin revient à l’appellation "Fête du Roi", célébration honorant toute la famille royale mais aussi tous les volontaires qui se dévouent pour la Belgique.

Cette date a aussi été choisie comme jour de fête de la Communauté Germanophone. C'est également un jour férié pour une grande partie des fonctionnaires fédéraux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK