Suspicion de fraude électorale: Dimitri Fourny sera finalement auditionné

Suspicion de fraude électorale à Neufchâteau: l'enquête est terminée, sans le parquet ait pu auditionner Dimitri Fourny
Suspicion de fraude électorale à Neufchâteau: l'enquête est terminée, sans le parquet ait pu auditionner Dimitri Fourny - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Il était d'abord question que le député bourgmestre de Neufchâteau, inculpé dans une affaire de fraude électorale soit auditionné ce mardi par les enquêteurs. Le parquet d'Arlon expliquait pourtant que l'enquête était terminée, sans avoir entendu l'intéressé. Une situation assez exceptionnelle.

Mais Dimitri Fourny sera finalement entendu, à sa demande, par le juge d'instruction Jacques Langlois en charge du dossier de suspicion de fraude électorale lors du scrutin communal du 14 octobre dernier à Neufchâteau, a-t-il fait savoir mardi en fin de journée par le biais d'un communiqué de presse de ses conseils.

L'élu centriste fait valoir que l'instruction judiciaire sur ce dossier, contrairement à ce le parquet du Luxembourg indique, n'est pas clôturée.

"Suite à l'intervention de ses conseils, Monsieur le juge d'instruction Langlois a accepté de l'entendre à une date qu'il déterminera prochainement" précise le communiqué.

Le parquet du Luxembourg avait, de son côté, indiqué mardi qu'aucune nouvelle date d'audition du député-bourgmestre de Neufchâteau n'était en réalité prévue ce 26 mars alors que le principal intéressé avait indiqué, jeudi dernier, lors d'un point presse, tout en révélant son inculpation, que son audition avait été reportée à cette date pour cause d'indisponibilité personnelle.

Dimitri Fourny tient à préciser qu'il n'a dès lors jamais refusé de se rendre aux convocations du juge d'instruction ou des enquêteurs mais qu'il s'en est trouvé empêché.

L'ex-chef de groupe CDH, a été en effet convoqué à deux reprises par la justice : la première fois, il était en vacances à l'étranger, la deuxième convocation, le 19 mars dernier, a coïncidé avec le chaos politique au parlement et la perte de majorité de la coalition MR-CDH.

Journal télévisé 21/03/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK