Suppléments d'honoraires : les hôpitaux bruxellois sont-ils trop chers ?

Suppléments d'honoraires : les hôpitaux bruxellois sont-ils trop chers ?
Suppléments d'honoraires : les hôpitaux bruxellois sont-ils trop chers ? - © Tous droits réservés

Le constat se confirme d’année en année : les hôpitaux bruxellois sont les plus chers de Belgique. Un seul exemple tiré du dernier baromètre annuel de la Mutualité chrétienne : le top dix des établissements les plus chers en Belgique francophone, qui contient huit établissements bruxellois et seulement deux wallons.

En cause, principalement, les très controversés suppléments d’honoraires particulièrement élevés à Bruxelles. Ils s’appliquent aux patients qui optent pour une chambre individuelle. Variables d’un hôpital à l’autre, ils peuvent multiplier le montant des factures par cinq, voire dix en fonction des pathologies.

Alors ces suppléments n’instaurent-ils pas une médecine à deux vitesses ? Ne faut-il pas les supprimer ou les limiter?

Les Cliniques de l’Europe ouvrent en tout cas le débat. Depuis le 1er janvier, sur ses deux sites, la direction de cet hôpital privé a limité volontairement les suppléments d’honoraires à un maximum de 200%, contre 300% jusqu’ici. Alors coup de pub ou tendance de fond ? Ce qui sous-tend cette décision, c’est que les patients ne peuvent plus être les "vaches à lait". Mais comment trouver un équilibre ? Comment assurer une juste rémunération aux médecins spécialistes ? Et comment financer les hôpitaux dont les budgets sont de plus en plus serrés ?

Débats Première 100% Bruxelles organise un débat ce vendredi autour de ces questions avec Yvan de Meeûs (directeur médical des Cliniques de l’Europe), Jacques de Toeuf (président de la section bruxelloise de l’Association belge des syndicats médicaux) et Arnaud Gorgemans (directeur régional de la Mutualité chrétienne). 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK