Accord de gouvernement, Charles Michel Premier ministre

Les co-formateurs Kris Peeters et Charles Michel ont finalement parvenu à obtenir cet accord de gouvernement "au finish".
4 images
Les co-formateurs Kris Peeters et Charles Michel ont finalement parvenu à obtenir cet accord de gouvernement "au finish". - © DIRK WAEM - BELGA

Après plus de 29 heures d'un isolement studieux et prometteur à la présidence de la Chambre, les négociateurs de la suédoise ont un accord sur le budget. Les représentants du MR, de la N-VA, du CD&V et de l'Open VLD voulaient aller "au finish" et sont sortis sur le coup de 19 heures. Plus que le cadre du budget, Charles Michel et Kris Peeters se sont adressés à la presse en annonçant un accord de gouvernement.

Alors qu'on s'attendait à de nouvelles longues négociations en nocturne, les co-formateurs Charles Michel et Kris Peeters sont sortis du 10 rue de la loi sur le coup de 19 heures pour annoncé un accord sur le budget, mais aussi et surtout un accord de gouvernement.

"Nous avons conclu un accord de gouvernement sur les questions budgétaires et de réforme économique et sociale, a indiqué Charles Michel à la RTBF. Dans quelques jours, nous pourrons finaliser le casting et, surtout, je peux annoncer que nous serons prêts mardi prochain pour la rentrée parlementaire, pour y défendre le programme de gouvernement, pour présenter, dans le respect du débat démocratique, l'ensemble des mesures chiffrées, précises, pour relancer notre pays, pour le remettre sur les bons rails, sur le plan social et économique. Et pour surtout veiller à ce que personne ne reste au bord du chemin et à ce que toutes les mesures prises encouragent à la fois le travail, l'initiative, mais aussi garantissent la capacité de la protection sociale pour tous les citoyens."

De ce que l'on sait du contenu de cet accord gouvernemental ce mardi soir, l'équilibre budgétaire n'interviendra pas avant 2018. Autre élément qui y figure : l'âge de la pension va être reculer à 66 ans à partir de 2025, à 67 ans à partir de 2030. Il faudra donc travailler plus tard... Il y a aussi des mesures pour reculer l'âge de la prépension et ce, dès 2016. Quant aux chômeurs de longue durée, ils devront, avec cet accord de gouvernement, faire un "service à la communauté" : deux demi-journées par semaine au service de la commune par exemple, ou d'autres institutions. Ce service à la communauté sera volontaire, mais si le chômeur ne s'y soumet pas, il verra la dégressivité de ses allocations commencer. Enfin, il y aura également un saut d'index corrigé socialement pour épargner les plus faibles.

Le président du MR a également confirmé qu'il sera bien devant la Chambre en tant que Premier ministre pour la rentrée des députés mardi prochain. "L'ensemble des partenaires m'ont proposé en effet, comme formateur, d'assumer la responsabilité de diriger le gouvernement. J'ai accepté cette responsabilité et j'aurai l'occasion, avec l'ensemble de l'équipe, dans les prochains jours, de prêter serment et surtout de défendre le programme de l'équipe qui se met en place."

Une annonce quelque peu hors du commun puisque, constitutionnellement, c'est le Roi qui désigne, après accord de gouvernement, le futur chef du gouvernement. Avec cette annonce, la coalition suédoise brûle donc les étapes.

"C'est une équipe qui a la volonté de réformer le pays de manière raisonnable et sérieuse, a encore ajouté Charles Michel. Nous avons aussi la volonté de tendre la main aux partenaires sociaux. (…) Nous ne serons probablement pas toujours d'accord avec les partenaires sociaux, mais ils doivent être présents pour participer aux discussions, au dialogue sur les réformes pour les prochaines années. C'est aussi un signal important que les partenaires ont voulu donner."

Le co-formateur Kris Peeters a également salué la teneur de cet accord après 29 heures de négociations ininterrompues. La dernière lecture interviendra demain mercredi afin de "vérifier si tout est conforme", a-t-il confirmé, avant d'ajouter qu'il y a de nombreux accords sur de nombreux domaines. "La Belgique a un nouveau gouvernement fédéral avec un Premier ministre", a-t-il dit aux côtés de Charles Michel.

Kris Peeters a refusé d'indiquer s'il serait vice-premier ministre. Le casting sera discuté dans les prochaines heures.

Pour la suite, les partis de la coalition se réuniront en congrès de participation, avant la présentation de l'équipe gouvernementale et de la prestation de serment au roi Philippe. La N-VA tiendra son congrès de participation, jeudi soir, à la Lotto Arena d'Anvers. Le CD&V a également opté pour le jeudi pour l'organisation de son congrès mais n'a pas encore précisé le lieu où il se tiendra. Aucune décision n'a par contre été prise pour l'instant du côté de l'Open Vld.

Si tous les congrès de partis approuvent la participation au gouvernement fédéral, la nouvelle équipe pourra présenter mardi son accord de gouvernement à la Chambre.

RTBF

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK